Archives

2015

Mes articles parus :

Newsletters, juillet/août 2015,  Association Rêves d’éveils

L’Astrologie et le Rêve d’éveil

Cette année 2015 compte pour ce qui s’éclaire et s’éveille sur mon chemin d’évolution personnel et professionnel en tant qu’astrologue. Une belle occasion pour avoir envie de partager mon expérience et vous apporter ce témoignage parce que j’ai eu la chance et l’opportunité de découvrir le rêve d’éveil. Un enseignement prodigué par Sylvie et Michel. Une paire hors pair ces deux là ! D’abord pour la qualité de leur travail auquel s’ajoute une pureté d’amour émanant de leur cœur car ce sont deux très belles âmes. Le rêve d’éveil, on m’en a parlé, d’ailleurs Virginie je ne peux m’empêcher de te citer ! Je t’en sais gré, tu ne te doutes pas à quel point… Et quel heureux hasard de t’avoir rencontré…! J’ai tout de suite su que c’est cela que je cherchais; apporter un supplément d’âme à mon travail dans mon accompagnement astrologique… Je ne me suis pas trompée d’endroit… !

Ce qui est extraordinaire dans cette formation c’est la technique ou la mise en condition de l’approche de la psyché, de l’inconscient, du Soi supérieur qui est accessible à tous ceux qui souhaitent gagner en efficacité et en ouverture dans leur activité thérapeutique.

En astrologie je souhaite aller plus loin dans mes recherches d’interprétation à condition d’éviter d’intellectualiser mes connaissances. Comment pétrir le savoir en essence (en naissance) de quelque chose de plus fondamental. Toucher la nature de la personne qui vient en consultation avec un questionnement précis de façon vivante et personnelle. Avec le rêve d’éveil on apprend comment sortir des différentes probabilités d’interprétations et de concert à visualiser le thème en trois dimensions ! Oui c’est incroyable, le thème prend forme, il vit ! La problématique tel un film est mis en scène. Il s’agit bien de cela et je vais vous donner un exemple du travail que le rêve d’éveil m’a permis d’accomplir tout à fait récemment avec Isabelle, 46 ans, née sous le signe du Capricorne Ascendant Sagittaire qui me consulte régulièrement tout en suivant une psychothérapie.

Elle a un bon travail, deux enfants et un divorce tout juste prononcé. Une enfance choyée, aimée et privilégiée. Elle souffre d’un manque de confiance en elle très profond, son égo est faible. Cela ne l’empêche pas d’être performante dans tout un tas de domaines, d’être drôle et structurée. Pour autant ses relations amoureuses avec les hommes la renvoient à une estime d’elle même quasi nulle. Voici quelques de ses mots « J’ai toujours peur de ne pas être à la hauteur » « Partout même au travail j’ai toujours peur de dire une bêtise, j’ai peur de prendre la parole » Ou encore « Je me vois trop à travers les autres ».

Elle a été mariée pendant 18 ans, le mensonge et la manipulation faisaient partie de sa vie. Nous avons évoqué de nombreuses fois la relation au père, aimant mais plutôt sévère, avec des principes ainsi que le comportement du mari qui la rabaissait tellement… Une mère culpabilisante, tout ce qu’elle fait n’est jamais assez ceci ou assez cela et la fait souffrir. Ses parents n’ont jamais aimé son mari, ils le dévalorisaient aussi sévèrement. Isabelle comprend et conscientise cet aspect peu valorisant que son père lui a renvoyé mais de façon intellectuelle seulement.

Dans son thème natal je relève trois configurations planétaires majeures :

– Le Soleil est en Maison I carré Saturne en Maison IV conjoint Fond du Ciel. le Soleil symbolise la personne dans sa globalité. Le carré une tension. Pour aller à l’essentiel cela signifie que Saturne à une emprise sur la personne. Saturne relié à un luminaire ou à une planète personnelle exerce une pression, une restriction. En interprétation ce peut être une peur d’être jugé, critiqué, un conflit avec l’autorité paternel d’autant que Saturne se trouve dans la maison représentant les racines, le foyer.

– Tout aspect du Soleil à Neptune comporte le risque d’engendrer une insécurité, des inquiétudes, d’apporter tout au moins de la confusion car la personne est très réceptive et donc vulnérable. Elle peut douter de ses capacités, manquer de confiance en elle.

– La Lune en Maison I conjoint Ascendant (qui je suis) est carré Pluton et Uranus. La Lune symbolise beaucoup de choses dont l’image qui nous nous faisons (l’archétype) de la mère. Reliée en carré à Pluton cela peut indiquer une blessure psychique d’influence maternelle mais aussi une forte demande d’attention de la part des autres. Et la Lune en aspect carré à Uranus ; en réaction, de l’instabilité émotionnelle, des émotions à fleur de peau.

Observons ces possibilités d’interprétations avec quelques extraits ci-dessous tirés de son rêve d’éveil. Les liens sont faciles à faire.

Dès le début du rêve des images lui sont apparues et ont fait surgir d’abord un énorme soleil qu’elle voyait en face d’elle et qui l’éblouissait. « Je peux à peine ouvrir les yeux » « Pourquoi t’es là ? » disait-elle. « Parce que je le mérite, pour me faire du bien ? » « J’avale un ou deux rayons, j’en ai besoin », « Tiens, il me fait un sourire !». La force du soleil l’impressionne, ensuite elle réussit à prendre une part du soleil vu comme un adversaire en intégrant les rayons. Il y a une réparation à cet endroit du rêve. Un peu après d’autres images arrivent dont celles d’une scène de repas familial avec les parents et son frère, elle est âgée de 16 ans environ. Quelque chose est dit dans la conversation, elle commente et ce dont elle se souvient c’est la réplique du père et du frère ensemble « c’est complètement idiot ce que tu dis » « Elle est pas très fute-fute ».

Ce type de phrases elle les a entendues de nombreuses fois au sein de la cellule familiale jusqu’à ses 20 ans. Et l’occasion venue lorsqu’elle se prononça pour éventuellement devenir institutrice, son père lui rétorqua, dixit « Tu seras au moins prof à la fac, tu ne vas pas torcher le cul des gamins »…

On peut dire que les informations d’ordre général de l’interprétation du thème prennent vie, s’incarnent en 3D et en tous cas donnent du sens sur deux niveaux, elles sont donc plus précises et plus révélatrices. Le rêve d’éveil a la singularité de faire se manifester ce qui est juste pour la personne au moment ou elle rêve. Il donne la possibilité de revivre une blessure certes et surtout de la transformer et cela par une guidance précise à dessein de réparer. On n’est pas dans l’analyse explicative, on est dans la scène, on revit une situation et l’effet retentit tel un écho à l’intérieur de la personne qui avec son expérience actuelle comprend et assimile l’événement passé. Dans le travail de réparation avec Isabelle il y a encore des résistances et une autre séance sera nécessaire pour éclaircir les ombres non reconnues, il faut dire que la Part Invisible (blessure existentielle, un endroit où on à tendance à prendre les chose trop à coeur) se trouve en Maison I entre la Lune et le Soleil… La blessure est au sein du Moi.

A l’issue de notre séance Isabelle me dit qu’elle a l’impression d’avoir avancé plus qu’en 20 séances chez son psy… Hormis le fait que cela me fait plaisir, on mesure ce que représente ce rêve d’éveil pour elle.

De plus il y a quelque chose de vitalisant et d’énergisant dans le rêve d’éveil car d’une part il y a un réel accompagnement, on s’appuie sur un protocole et il se fait en étroite collaboration avec la partie subtile de notre être, avec notre âme, notre être intérieur, notre Soi, selon l’appellation que l’on souhaite lui donner, selon notre ressenti. Mais avec le rêve d’éveil on ne passe plus à côté de notre part divine et surtout on se réapproprie tel Isis avec Osiris les parties manquantes de la gigantesque fresque de nos vies.

Gwenola Bonfré, Astrologue Uzès – Gard- 06 73 85 24 70 Januaconseil.fr

 

2014

 

  • 17 octobre : Café des Potiers, 23 rue de la Fontaine 30700 Saint Quentin La Poterie, 18h30 www.lecafédespotiers.com – Thème : Qu’est-ce que l’astrologie ?
  • 20 février : Symbolescence, 32 rue du plat, Lyon à 19h, inscription www.symbolescence.fr – Thème : Mieux se connaître pour mieux se lier aux autres avec l’Astrologie.
  • 11 janvier : ACEROLA, Centre de soins et d’informations, 42 rue G. de Gaulle St Etienne 15-17h – Thèmes : Interpréter la position des astres en ce début 2014, et Pourquoi l’outil astrologique permet de mieux se connaître et d’accéder à un Mieux Être.

2013

 

  • 14 et 15 septembre : Salon du Bien être, Château de Montchat, Place du Château 69003 Lyon – Thème conférence dimanche de 15 à 16h : Le symbolisme en astrologie
  • 27 Juin : Espace Forme et Ligne, 4 rue Président 69002 Lyon, 19h. – Thème : Bien être et mieux être avec l’outil Astrologique.
  • 06 avril : Café Philo, au Carré 30, 12 rue Pizay Lyon 1er, 13h45. –  Thème : Le symbolisme en astrologie.
  • 04 avril : Espace Forme et Ligne, 4 rue Prdt E. Herriot Lyon, 19 h Participation au cocktail 20 euros.  Thème : Votre année 2013 vue avec les astres ! Ambiance ludique et instructive.

 

2012

 

  • 13 décembre : European Professional Women’s Network. (EPWN). Lieu : 78 rue de la Villette 69003 Lyon, 19h chez Right Management. – Thème : Quand l’Astrologie rejoint Descartes.
  • 19-21 octobre : Salon du Mieux Être au Double Mixte à Villeurbanne.Offres Spéciales Salon 19 septembre : Café débat au Café de la Cloche, 4 rue de la Charité à18h00. – Thème : Mieux se comprendre et mieux se porter avec l’Astrologie
  • 11 mai : Café débat avec l’Association Amitié – Loisirs Entre Nous à la Brasserie Damier des Brotteaux à 19 h30. – Thème : Mieux se connaître pour mieux se lier aux autres avec l’Astrologie.
  • 28 mars : Bien-être et remise en forme par l’astrologie
    Centre Elixia de remise en forme – ELIXIA, 100 rue Gambetta, Lyon à 18h
  • 21 mars : Galerie Holiste, 13 rue Dumenge 69004 Lyon à 9h00 – Thème : Rapport des signes astrologiques avec le cycle des saisons. Correspondances des signes avec le corps humain.
  • 01 février : Bien être et remise en forme par l’Astrologie
    Centre de remise en forme ELIXIA – rue Paul Verlaine – 69100 Villeurbanne, 16h
  • 07 janvier : L’Astrologie peut-elle être une thérapie ?
    Galerie Holiste – 13 rue Dumenge 69004 Lyon, à 10h